LE TOP 10 de ROCKPROGETC : les albums prog de 2011

Steven Wilson-Opeth-Amplifier

Petite sélection personnelle des meilleurs albums prog et affiliés (rockprogetc, quoi…) parmi ceux sortis et écoutés en 2011. Logiquement, la quasi-totalité d’entre-eux sont chroniqués sur le blog. 1. Steven Wilson, Grace for drowning. 2. Opeth, Heritage. 3. Tori Amos, Night of hunters. 4. Amplifier, The Octopus. 5. Memories of machines, Warm winter. 6. Van der Graaf Generator, A grounding in numbers. 7. Blackfield, Welcome to my DNA.                                                                 ... Lire la suite

C. SQUIRE + S. HACKETT : Squackett en mai chez Esoteric

Squackett, le très (trop ?) attendu projet réunissant deux monstres du prog rock, le bassiste de Yes Chris Squire et l'ex-guitariste de Genesis Steve Hackett, se précise enfin. C'est le label anglais Esoteric Recordings qui publiera  l'objet du délit : un album dont la sortie est programmée pour le 8 mai 2012. Surtout connu pour ses rééditions des pépites prog et psyché oubliées (ou pas) des seventies, Esoteric Recordings avait déjà réussi l'exploit de signer récemment un autre nom mythique du prog-rock anglais, Van der Graaf Generator, pour son dernier album en date, "A grounding in numbers", sorti début 2011. Reste à espérer que l'album de Squackett puisse se hisser ... Lire la suite

M. AKERFELDT + S. WILSON : Storm Corrosion va fleurir au printemps

La collaboration tant attendue entre Mikael Akerfeldt et Steven Wilson, respectivement leaders de Opeth et de Porcupine Tree, se précise.  On en connaît désormais le nom, Storm Corrosion, on sait que les morceaux sont déjà tous enregistrés et que le disque est annoncé pour le printemps 2012, en principe en avril.  Selon Steven Wilson, la musique résultant de l'expérience serait très éloignée du métal, mais ne ressemblerait pas davantage à Damnation, l'album le plus prog de Opeth produit en 2003 par Wilson lui-même. L'ex-batteur de Dream Theater Mike Portnoy, un moment pressenti, ne participe finalement pas à l'album. (Source : http://www.roadrunnerrecords.com)

PINK FLOYD, nouveau vol de cochon

Pour célébrer la sortie des nouvelles versions remasterisées des albums de Pink Floyd, le cochon volant de la fameuse pochette d'Animals (1977) a de nouveau plané au-dessus de la centrale électrique de Battersea ce lundi 26 septembre 2011. On doit à la vérité de préciser que ce cochon gonflable a été fabriqué spécialement pour l'occasion, l'original utilisé en décembre 1976 (et qui s'était alors échappé, les câbles ayant rompu, comme le rappelle la chronique du présent site) ayant été déclaré inapte à la navigation aérienne... Des photos du vol de cette matinée de 2011 sont d'ores et déjà disponible sur la page Facebook officielle de Pink Floyd. Rappelons qu'Emi propose depuis ... Lire la suite

CRESCENDO s’exporte en Guyane

Le festival gratuit et estival de Saint-Palais sur Mer prend ses quartiers d'automne en Guyane. Pour la première fois, Sébastien Monteaud et toute l'équipe de Crescendo proposent un rendez-vous inattendu outre-mer, et toujours gratuitement, plus précisément à Montsinery-Tonnegrande, les 21 et 22 octobre. Au programme, les deux têtes d'affiche que sont Beardfish, déjà vu au Crescendo de cet été, et Gens de la Lune, le groupe de Francis Décamps. Mais aussi Karcius (Canada), Special Providence (Hongrie) et deux groupes de Guyane, Komanti et Cinquilo.  Plus d'infos là : http://festival-crescendo.com/guyane/index.php

KATE BUSH : un véritable nouvel album, enfin !

Kate Bush- New album

On pouvait regretter lors de la sortie en mai dernier de The Director's cut, compilation d'anciens titres réenregistrés, que Kate Bush soit toujours si avare de vraies nouveautés. L'annonce officielle de la parution prochaine d'un véritable nouvel album, six ans après Aerial,  est donc une excellente nouvelle :  50 words for snow sortira sur le propre label de la belle, Fish People, le 21 novembre prochain.  Il propose 7 nouveaux titres  ("Snowflakes", "Lake Tahoe", "Misty", "Wildman", "Snowed in at wheeler street", "50 words for snow", "Among angels") pour une durée totale de 65 minutes. Reste à espérer que Peter Gabriel, qui cultive lui aussi une rareté discographique qu'il ne brise ... Lire la suite

JETHRO TULL : Thick as a brick 2012, la totale sur scène

Thick as a brick- 2012

Après l'annonce de la parution pour fin octobre d'une édition anniversaire luxueuse et remixée (par Steven Wilson, évidemment !) de "Aqualung", Jethro Tull révèle qu'il célèbrera dans la foulée un autre quarantième anniversaire, celui de "Thick as brick". Pour la première fois depuis 1972, le groupe jouera l'album en intégralité sur scène au fil d'une tournée qui commencera en avril par l'Angleterre. Des dates continentales étant prévues au printemps et à l'été 2012, on espère évidemment une petite visite par la France, pays toujours peu desservi par un groupe moins célèbre chez les frenchies que presque partout ailleurs...  Source : http://www.jethrotull.com Chronique ... Lire la suite

THE MUSICAL BOX : The lamb lies down in France

Excellente nouvelle pour les fans du Genesis époque Peter Gabriel : le plus impressionnant de ses clones, le groupe québécois The Musical Box, sera de retour en France début 2012 avec le show consacré à "The lamb lies down on Broadway" (tel que Genesis l'a joué sur scène en 1975). Le 26 février à Paris (Olympia). Le 28 février à Lyon (Amphithéâtre cité de congrès). Le 1er mars à Toulouse (Zénith). Le 2 mars à Montpellier (Zénith). Le 4 mars à Grenoble (Summum). Le 6 mars à Caen (Zénith). Le 7 mars à Lille (Théâtre Sébastopol). Sources : http://themusicalbox.net/

BEARDFISH au sommet du Crescendo

Un coup de chapeau à Sébastien Monteaud et à toute l’équipe organisatrice du festival Crescendo de Saint-Palais-sur-Mer qui s’est terminée samedi soir en apothéose, et sous l’orage pour les trois derniers morceaux, par la prestation des Suédois surdoués de Beardfish, incontestable tête d’affiche (avec The Enid la veille) de cette édition 2011. La prochaine édition de Crescendo est d’ores et déjà annoncée pour les 16, 17 et 18 août 2012. Toujours gratuite  et toujours face à la mer…

PURE REASON REVOLUTION : the end

Pure Reason Revolution, c'est fini.  Sans donner d'autres explications que des "changements de circonstances individuelles", le groupe anglais a annoncé le 9 août son split par un communiqué sur son site officiel. Si les fans de prog n'ont pas tous forcément adhéré au virage "revival eighties" des deux derniers albums en date du groupe, ils se souviendront longtemps du premier opus de PRR, l'excellent The dark third (et du phénoménal titre "The bright ambassadors of the morning"). Après celle d'Oceansize, voilà une disparition prématurée qu'on ne peut en tout cas que regretter...