Gens de la lune – Alors joue !

Gens de la lune- Alors joue !

Fidèle à l’angélique légende…

Le 4 décembre 2011 , au Bataclan, Ange avait invité Gens de la Lune. Autrement dit, le groupe de Christian Décamps avait invité celui de Francis Décamps, indéboulonnable clavier de Ange jusqu’à la tournée d’adieu de la formation dite « classique », en 1995. L’instant fut semble-t-il chargé d’émotion, particulièrement lors du seul morceau, « Jour après jour », qui réunit les deux frangins, d’autant que leur maman de 93 printemps était dans la salle… Voilà qui nous donne l’occasion de glisser quelques mots sur la parution en 2011 du second album de Gens de la lune, sobrement baptisé Alors joue. Car ce disque vaut mieux que ce que sa pochette carrément « cheap » pourrait laisser présager : pour tout dire, au-delà de l’histoire foldingue qu’il est censé conter, l’album ravive d’évidence quelques souvenirs du vieil Ange, celui du « Nain de Stanislas » et autres « Fils de Mandrin». Dans le rôle de Christian Décamps, le chanteur Jean-Philippe Suzan n’en a pas le coffre mais déploie une fougue et une présence qui en fait un respectable héritier. Dans son propre rôle, le fin mélodiste que reste Francis Décamps excelle. Au final, les amateurs de l’Ange des années 70, de sa force mélodique naïve et pénétrante, de sa folie un brin grandiloquente, devraient vraiment se retrouver dans ce disque attachant et joliment fidèle à l’angélique légende.

Frédéric Delâge