Emerson Lake and Palmer – Brain salad surgery

ELP_Brain_Salad_Surgery

On pourrait sans doute décerner à ELP la palme du plus vertigineux déclin entamé par un grand groupe progressif dans la seconde moitié des seventies. C’est qu’après une parenthèse discographique de plus de deux ans, ELP sortit en 1977 un album dont l’essentiel du contenu musical, partagé entre compositions collectives et prestations solo, devait se révéler, à un ou deux morceaux près (le superbe « Pirates ») aussi ceux que son titre était boursouflé de prétention : « Works, volume 1 » (« Œuvres », volume 1, en toute simplicité). Quelques mois plus tard, la vacuité du volume 2 n’allait guère relever le niveau. Mais le pire était incontestablement atteint en 1978 avec l’insipide « Love Beach » (à la ... Lire la suite