King Crimson- In the Court of the Crimson King

King Crimson- In the court of the Crimson King

Et si l'histoire du prog-rock débutait vraiment là, par la parution, ce 10 octobre 1969, d'un disque aussi fracassant que le visage monstrueux et halluciné de son inoubliable pochette (dessinée par Barry Godber, un peintre de 23 ans qui succombera à une attaque cardiaque l'année suivante) ? L'irruption du Roi Pourpre dans la cour des grands est de celles qui marquent une génération, redessinent le paysage musical d'une époque, ouvrent de nouveaux champs d'exploration... Pourtant, les membres de ce jeune groupe n'ont alors aucune réalisation d'envergure à leur palmarès de musiciens. Le guitariste Robert Fripp et le batteur Michael Giles ont juste signé, en septembre 1968, avec le frère du second ... Lire la suite

King Crimson – Red

King Crimson- Red

Lorsque Red paraît, en octobre 1974, King Crimson n’existe déjà plus. Par un communiqué officiel en date du 28 septembre, Robert Fripp a officialisé une décision dont il porte seul la responsabilité. Pour lui, l’avenir n’est plus aux grosses entités, aux « dinosaures » (il est l’un des premiers à utiliser ce terme que les critiques anti-rock-progressif primaires reprendront bientôt à leur compte). Surtout, la forme revêtue par l’aventure King Crimson ne le satisfait plus, tant sur le plan musical qu’intellectuel. La désolation qui suit alors l’abdication du Roi Pourpre n’est pas l’apanage des fans : Bill Bruford en voudra longtemps à Fripp d’avoir mis un point final à une histoire que, deux petites ... Lire la suite