Oceansize- Self preserved as the bodies float up

Oceansize- Self preserved while the bodies float up

Pas facile de donner un successeur à un monument… Il y a trois ans, Oceansize avait bâti une cathédrale, majestueuse et vertigineuse : Frames, troisième album du groupe de Manchester, s’était révélé comme un des albums les plus envoûtants entendus ces dernières années, d’un lyrisme froid et audacieux, atmosphérique et métallique, incroyablement prenant et inspiré. Mais pas plus qu’elle ne goûte les étiquettes post-rock ou new-prog dont d’aucuns veulent l’affubler (pas forcément à mauvais escient, d’ailleurs…), la bande à Mike Vennart n’est du genre à creuser paresseusement le même sillon. N’avait-elle pas d’emblée tourné le dos aux planeries néo-floydiennes qui lui avait pourtant construit un début de renommée dès 2005 avec le ... Lire la suite