Lunatic Soul- Walking On A Flashlight Beam

Lunatic Soul- Walking On A Flashlight Beam

Il serait sacrément réducteur de ne voir en Lunatic Soul que le projet parallèle du chanteur-bassiste du groupe polonais Riverside. En trois albums publiés de 2008 à 2011, Mariusz Duda a déjà prouvé le beau tempérament de son « âme folle », ouverte aux influences folk ou orientales, et à des chemins aventureux, voire expérimentaux, sans rien céder au piège de l’artifice. Avec ce quatrième voyage, d’une tonalité plus électronique, Lunatic Soul continue d’explorer et d’avancer intelligemment en des terres de contrastes qui entrelacent magistralement glace atmosphérique et feu mélodique. Des bruits de vagues, puis un inquiétant frottement métallique introduisent le morceau d’ouverture, « Shutting Out The Sun » qui plante le décor, entre douces ... Lire la suite

Steven Wilson- Hand. Cannot. Erase

Wilson- Hand. Cannot. Erase

Malgré les louanges qui avaient salué en 2013 la sortie de The Raven Who Refused To Sing, Steven Wilson ne pouvait se contenter longtemps d’arpenter les seules contrées du rock progressif « old school ». Son éclectisme l’avait déjà conduit à laisser en jachère un Porcupine Tree qu'il jugeait figé dans des compromis stylistiques. Ce n’était pas pour se retrouver à nouveau prisonnier d’un carcan, fut-ce en mode solo. Avec Hand. Cannot. Erase, Wilson semble embrasser en un seul album la large palette qu’il éparpillait jadis dans ses multiples projets, synthétisant ses différentes facettes - pop, electro, metal et bien sûr prog- en une œuvre unique qui impressionne par sa cohérence avant ... Lire la suite

North Atlantic Oscillation- The Third Day

North Atlantic Oscillation- The Third Day

Entre pop electro, post-rock et sophistication progressive, les deux premiers albums de North Atlantic Oscillation, Grappling Hooks en 2010 puis Fog Electric deux ans plus tard, avaient dévoilé une belle identité, de celles qui savent réconcilier modernité et imagination. On guettait donc avec intérêt la sortie du troisième épisode des aventures de ce trio d’Edimbourg emmené par le chanteur Sam Healy. Or, non seulement The Third Day ne déçoit pas mais il parvient à mêler le parfum désormais typique de NAO, ces effluves simultanément aériennes, glacées et mélodieuses, à une réjouissante part de renouvellement. Moins acidulées que par le passé – le côté Beach Boys moderne s’est donc un peu ... Lire la suite

Steven Wilson – Grace for drowning

Steven Wilson- Grace for drowning

La haute estime envers laquelle on tient le sieur Steven Wilson suffisait évidemment à nourrir l’intérêt et la curiosité à l’approche de la sortie, comme toujours avec lui savamment scénarisée sur le net, de ce second album solo.  Mais il faut bien l’avouer : on ne s’attendait pas à saluer la sortie d’un disque aussi colossal (même s’il faut peut-être, comme on verra plus loin, écrire colossal avec un K…). Dans la nébuleuse musicale qu'ont fait jaillir au fil du temps ses talents multiples (ou son opportunisme carriériste, persifleront ses très prévisibles détracteurs), on pouvait supposer que le paysage était désormais relativement figé : le prog-rock à l’accent métal pour Porcupine Tree, la ... Lire la suite

Anathema – We’re here because we’re here

Anathema-We-re-Here-Because-We-re-Here

On avait perdu un peu de vue Anathema, porté quasiment disparu depuis son (déjà) magnifique Natural disaster de 2003. Privé de label (conséquence direct du rachat de Music for nations par Sony et sa cohorte de chefs de produits sourdingues…), le groupe de frères Cavanagh se fit donc discret, et son avenir plus que jamais incertain. Au point qu’on redouta d’avoir à pleurer la disparition injuste et prématurée d’un des meilleurs groupes britanniques de ce début de siècle. Et puis, Kscope l’ayant pris sous son aile protectrice, Anathema se fendit en 2008 d’un album de relectures acoustiques d’une poignée de ses titres phare : disque intéressant, mais sans plus. Bref, pour ce ... Lire la suite

North Atlantic Oscillation – Grappling hooks

north-atlantic_oscillation-grappling_hooks

Le saviez-vous, bande de rockers incultes ? L'oscillation nord-atlantique, c'est le nom qu'on donne à l'indice mesurant la différence de pression atmosphérique entre la dépression islandaise et l'anticyclone des Açores. En gros, il s'agit d'une histoire de chaud et de froid, de saisissants contrastes : voilà qui sied parfaitement à la musique que pratique North Atlantic Oscillation. Ce LP inaugural, déjà salué outre manche par les louanges aussi mérités qu'enthousiastes de la presse spécialisée, appartient à cette race plutôt peu répandue des premiers albums à la fois originaux, maîtrisés, passionnants, imprimant d'emblée la marque d'un groupe porteur certes d'un héritage pluriel mais surtout d'une identité, d'un charme et d'une séduction qui ... Lire la suite

Anekdoten – Chapters

Anekdoten - Chapters

Il est des rétrospectives mineures et dispensables, et d’autres qui, au contraire, savent condenser la substantifique moelle d’un répertoire pour s’imposer comme le guide quasi-idéal à l’intention des néophytes. Ce Chapters, qui revient sur plus de quinze ans de la carrière des Suédois d’Anekdoten (de 1993 à 2009) fait clairement partie de la seconde catégorie. On a souvent décrit Anekdoten comme l’un des fils modernes de King Crimson, un rejeton plutôt doué, à la ténébreuse inspiration nordique mais rarement pris pour davantage qu’un simple second couteau, fut-il brillant, de la face sombre de la progressive moderne. Il est vrai que le groupe aime dresser autour de ses noires mélopées des murs ... Lire la suite

Steven Wilson – Insurgentes

Steven Wilson- Insurgentes

Il faut croire que les carrières de Porcupine Tree, No-Man ou Blackfield, sans parler de ses nombreux projets parallèles de producteur ou remixeur, ne suffisaient plus à la voracité créatrice de Steven Wilson. Et c'est peu dire qu'après le relatif succès commercial (pas trop tôt !) de " Fear of a blank planet", dernier trésor en date de l'arbre porc-épic, la sortie de ce premier album solo du jardinier en chef suscitait impatience et curiosité, bien aiguisées par des annonces et extraits distillés au compte-goutte sur son site officiel. Comme prévu, un soin extrême a été apporté à l'emballage, digi-pack luxueux, livret conséquent, seconde galette DVD avec la version de l'album ... Lire la suite