Amplifier- Mystoria

Amplifier_CD-artwork-2014-1024x1024

« Avertissement : contient du pur rock ». Le sticker accolé sur la pochette de son cinquième album confirme qu’Amplifier n’aime pas les étiquettes, du moins au sens figuré. Conceptuel et ambitieux (bref, très progressif) pour The Octopus en 2011, le groupe mancunien s’était fait plus mélodique et léger pour Echo Street deux ans plus tard. L’évolution perpétuelle continue et l’autocollant préventif de Mystoria ne ment pas : cette fois, la bande à Sel Balamir augmente considérablement la dose de « pur rock » pour servir une demi-douzaine de morceaux carrément rentre-dedans, sans doute plus conventionnels dans la forme mais pas toujours moins réjouissants sur le fond. Certains se font vite lassants (« Cat’s Cradle »), d’autres expriment ... Lire la suite

Oceansize- Self preserved as the bodies float up

Oceansize- Self preserved while the bodies float up

Pas facile de donner un successeur à un monument… Il y a trois ans, Oceansize avait bâti une cathédrale, majestueuse et vertigineuse : Frames, troisième album du groupe de Manchester, s’était révélé comme un des albums les plus envoûtants entendus ces dernières années, d’un lyrisme froid et audacieux, atmosphérique et métallique, incroyablement prenant et inspiré. Mais pas plus qu’elle ne goûte les étiquettes post-rock ou new-prog dont d’aucuns veulent l’affubler (pas forcément à mauvais escient, d’ailleurs…), la bande à Mike Vennart n’est du genre à creuser paresseusement le même sillon. N’avait-elle pas d’emblée tourné le dos aux planeries néo-floydiennes qui lui avait pourtant construit un début de renommée dès 2005 avec le ... Lire la suite